5 mars 2019 – Colette pour les scolaires au Théâtre l’Atelier bleu à Fontaines (89)

Une représentation exceptionnelle de J’ai été mordue par une presse à gaufrer d’après Colette, a été donnée pour les élèves du Lycée Pierre-Gilles de Gennes de Cosne sur Loire (58) ce mardi 5 mars 2019.

Après une visite le matin à la Maison natale de Colette à Saint-Sauveur-en-Puisaye, les élèves ont assisté en début d’après-midi à une représentation au Théâtre l’Atelier Bleu, qui était suivie d’un « bord plateau » pour un échange avec Nathalie Prokhoris, adaptatrice et interprète du spectacle, qui a répondu à leur nombreuses questions sur le choix et l’adaptation des textes de Colette pour le spectacle, sur le jeu, l’apprentissage du texte ( ! ), etc. Elle leur a bien sûr présenté – et proposé de faire fonctionner – la fameuse…presse à gaufrer !

 

Colette persiste et signe – Université de Strasbourg – 12 mars 2019

Le Service de l’Action culturelle de l’Université de Strasbourg et la Compagnie Trois six neuf vous invitent à une rencontre autour de l’écrivain Colette.

Mardi 12 mars 2019 à 18h30
Salle d’Evolution du Portique – Université de Strasbourg
14 allée Descartes – 67000 Strasbourg

 

En 1ère partie :  Spectacle
J’ai été mordue par une presse à gaufrer, d’après Colette

adaptation, mise en espace et interprétation : Nathalie Prokhoris

avec la collaboration Marie-Paule Ramo, metteuse en scène

Une évocation intimiste de Colette. Dans “l’antre” de l’écrivain, parmi le désordre des papiers écrits, jetés, repris, une femme se confie, s’émeut, se révolte, s’abandonne à la magie du “passé” qui la conduit vers la source intarissable de son enfance où elle plonge sa plume d’écrivain. Peu à peu, au fil des mots malaxés, questionnés, combattus avec un acharnement gourmand, au détour de ses souvenirs dont le fil rouge est la naissance d’une vocation à écrire, se détache la figure de son père, l’énigmatique et secret Capitaine Jules Colette.

En 2ème partie : Rencontre-table ronde
A l’issue de la représentation, une rencontre se déroulera autour du spectacle et à l’occasion de la parution du DICTIONNAIRE COLETTE (Classiques Garnier, octobre 2018) sous la direction de Guy Ducrey et Jacques Dupont.
Il s’agira d’interroger à la fois la persistance de la figure de l’écrivain Colette et la manière dont son écriture de la mémoire fait trace en chacun de nous.
Cette rencontre, animée par Patrick Werly, réunira Guy Ducrey, professeur de littérature comparée à l’Université de Strasbourg, Marie-Charlotte Quin, doctorante de l’Europe des lettres (thèse sur Colette), Shanon Ditton, étudiante américaine, bourse Fullbright (Master en cours sur Colette) et Nathalie Prokhoris, adaptatrice et interprète du spectacle.