Contes

« Le geste rituel d’invitation fait partager au conteur et au spectateur une expérience qui unit et réunit le groupe. Cette attitude est fondée sur la croyance que tous ceux qui entendent sont tous propriétaires à égalité de la parole entendue.  Lorsque la séance de contes est terminée, les gens s’égayent, emportant en eux  la vitalité et la force d’un langage qui appartient à la vie du groupe. »

Marie Patrini, Les conteurs se racontent, Éditions Slatkine, Genève 2002.