5 mars 2019 – Colette pour les scolaires au Théâtre l’Atelier bleu à Fontaines (89)

Une représentation exceptionnelle de J’ai été mordue par une presse à gaufrer d’après Colette, a été donnée pour les élèves du Lycée Pierre-Gilles de Gennes de Cosne sur Loire (58) ce mardi 5 mars 2019.

Après une visite le matin à la Maison natale de Colette à Saint-Sauveur-en-Puisaye, les élèves ont assisté en début d’après-midi à une représentation au Théâtre l’Atelier Bleu, qui était suivie d’un « bord plateau » pour un échange avec Nathalie Prokhoris, adaptatrice et interprète du spectacle, qui a répondu à leur nombreuses questions sur le choix et l’adaptation des textes de Colette pour le spectacle, sur le jeu, l’apprentissage du texte ( ! ), etc. Elle leur a bien sûr présenté – et proposé de faire fonctionner – la fameuse…presse à gaufrer !

 

Colette persiste et signe – Université de Strasbourg – 12 mars 2019

Le Service de l’Action culturelle de l’Université de Strasbourg et la Compagnie Trois six neuf vous invitent à une rencontre autour de l’écrivain Colette.

Mardi 12 mars 2019 à 18h30
Salle d’Evolution du Portique – Université de Strasbourg
14 allée Descartes – 67000 Strasbourg

 

En 1ère partie :  Spectacle
J’ai été mordue par une presse à gaufrer, d’après Colette

adaptation, mise en espace et interprétation : Nathalie Prokhoris

avec la collaboration Marie-Paule Ramo, metteuse en scène

Une évocation intimiste de Colette. Dans “l’antre” de l’écrivain, parmi le désordre des papiers écrits, jetés, repris, une femme se confie, s’émeut, se révolte, s’abandonne à la magie du “passé” qui la conduit vers la source intarissable de son enfance où elle plonge sa plume d’écrivain. Peu à peu, au fil des mots malaxés, questionnés, combattus avec un acharnement gourmand, au détour de ses souvenirs dont le fil rouge est la naissance d’une vocation à écrire, se détache la figure de son père, l’énigmatique et secret Capitaine Jules Colette.

En 2ème partie : Rencontre-table ronde
A l’issue de la représentation, une rencontre se déroulera autour du spectacle et à l’occasion de la parution du DICTIONNAIRE COLETTE (Classiques Garnier, octobre 2018) sous la direction de Guy Ducrey et Jacques Dupont.
Il s’agira d’interroger à la fois la persistance de la figure de l’écrivain Colette et la manière dont son écriture de la mémoire fait trace en chacun de nous.
Cette rencontre, animée par Patrick Werly, réunira Guy Ducrey, professeur de littérature comparée à l’Université de Strasbourg, Marie-Charlotte Quin, doctorante de l’Europe des lettres (thèse sur Colette), Shanon Ditton, étudiante américaine, bourse Fullbright (Master en cours sur Colette) et Nathalie Prokhoris, adaptatrice et interprète du spectacle.

Festival d’Avignon OFF 2017 / Spectacle d’après COLETTE / Première J – 21 jours

J’AI ETE MORDUE PAR UNE PRESSE A GAUFRER , d’après COLETTE
qui se joue les JOURS PAIRS du 8 au 30 juillet 2017 à 12h36

partage l’AFFICHE avec le magnifique spectacle de Mitchélée, FORÊT DE TALITHS
qui se joue les JOURS IMPAIRS du 7 au 29 juillet 2017 à 12h36 (avec générale le 6)

THEÂTRE DE LA CARRETERIE
101 rue de la Carreterie / 84000 Avignon
Réservations : 07 69 71 98 12
Tarifs : 16 € / Carte OFF 11 € / – de 15 ans 7 €
40 x 60 cm

Bientôt au pays de COLETTE : « J’ai été mordue par une presse à gaufrer »

Le Théâtre l’ATELIER à FONTAINES (89130)
accueille « J’ai été mordue par une presse à gaufrer« , d’après COLETTE

du 10 au 13 mai à 19h / dimanche 14 mai à 16h
Réservations : 03 86 74 34 20
Tarifs : 10 € / 8 €

adaptation, interprétation : Nathalie Prokhoris
mise en scène : Marie-Paule Ramo

Une évocation intimiste de Colette
Dans l' »antre » de l’écrivain, à cette heure solitaire – l’aube qu’elle aimait tant -, parmi le désordre des papiers écrits, jetés, repris, une femme se confie, s’émeut, s’abandonne à la magie du « passé ». Peu à peu, au fil des mots malaxés, questionnés, combattus avec un acharnement gourmand, au détour de ses souvenirs dont le fil rouge est la naissance d’une vocation à écrire, se détache la figure énigmatique et secrète de son père, le Capitaine Jules Joseph Colette.

Le Théâtre l’Atelier, dirigé par Sylvie Pothier, propose, au cœur de la Puisaye, pays de Colette, une programmation donnant une place de choix à la littérature et à la poésie.

La série de représentations à Fontaines de « J’ai été mordue par une presse à gaufrer » coïncide avec la 1ère édition des « Journées de glycines« , manifestation organisée par la Maison de Colette les 13 et 14 mai.

 

 

 

Le Centre Mandapa accueille COLETTE EN COMPAGNIE du 23 février au 5 mars 2017

Une Colette aux multiples facettes, insolite, facétieuse et mordante à découvrir prochainement au Centre Mandapa à Paris (6 rue Wurtz – 75013)
du 23 février au 5 mars 2017
Un spectacle – Deux Lectures-spectacle – Une exposition

colette_en_compagnie_recto

RESERVATIONS : 01 45 89 99 00 ou reservations@centre-mandapa.fr
Tarifs : 14 € / 10 €

Les 24, 25, 26, 28 février, 3, 4 et 5 mars – BILLETTERIE EN LIGNE
mardi, vendredi à 20h30, samedi à 20h, dimanche à 18h –

SPECTACLE  :
J’ai été mordue par une presse à gaufrer
adaptation, interprétation : Nathalie Prokhoris
mise en scène : Marie-Paule Ramo

Une évocation intimiste de Colette. Dans « l’antre » de l’écrivain, parmi le désordre des papiers écrits, jetés, repris, une femme se confie, s’émeut, se révolte, s’abandonne à la magie du « passé » qui la conduit vers la source intarissable de son enfance où elle plonge sa plume d’écrivain. Peu à peu, au fil des mots malaxés, questionnés, combattus avec un acharnement gourmand, au détour de ses souvenirs, dont le fil rouge est la naissance d’une vocation à écrire, se détache la figure de son père, l’énigmatique et secret Capitaine Jules Colette.

___________________________

Jeudi 23 février à 20h30 et dimanche 26 février à 16h – BILLETTERIE EN LIGNE
LECTURE-SPECTACLE
L’Envers du Music-Hall
avec Christine Culerier, textes et Séverine Andreu, chansons et ukulélé

Colette nous entraîne avec malles et bagages dans ses tournées, nous faisant découvrir les artistes, les coulisses… On y croise des personnages magnifiques, pathétiques, drôles et touchants où les mots se mêlent à des chansons de la Belle Epoque. « Pour faire une bonne tournée, il faut une santé solide, une humeur à toute épreuve, des nerfs point surmenés, un intestin et un estomac bien disciplinés… »

______________________________

Jeudi 2 mars à 20h30 et dimanche 5 mars à 16hBILLETTERIE EN LIGNE
LECTURE-SPECTACLE
LA VISITEUSE DU NOIR
par Les Comptoirs du noir – Mise en voix Marie-Pierre de Porta
avec Marc Bertin, Cybèle Castoriadis, Igor Oberg, Jean-Baptiste Parmentier, Nathalie Prokhoris

La violence feutrée que Colette traque dans l’intimité du couple, ces drames intérieurs qui couvent, on les retrouve, sous une forme éclatante, dans l’évocation de ces autres drames, ceux qui ont pour théâtre la scène publique.
Combien savent que Colette fut une chroniqueuse judiciaire ? Un genre qu’elle aborde avec la rigueur, l’originalité et l’appétit qui lui sont propres pour croquer et questionner le caractère de ceux qu’elle nomme « monstres » : Landru, Mme Guillotin…

____________________________

UNE EXPOSITION ACCOMPAGNERA CETTE QUINZAINE AUTOUR DE COLETTE

Remerciements à
Samia Bordji, responsable du Centre d’Etudes Colette
Foulques de Jouvenel
pour le prêt de documents

et à Milena Salvini, directrice du Centre Mandapa,
pour son accueil chaleureux

___________________________

Le DIMANCHE, vous avez la possibilité de voir à la suite :

L’ENVERS DU MUSIC-HALL à 16h
J’AI ETE MORDUE PAR UNE PRESSE A GAUFRER à 18h
le 26 février

***

LA VISITEUSE DU NOIR à 16h
J’AI ETE MORDUE PAR UNE PRESSE A GAUFRER à 18h
le 5 mars

UNE PETITE COLLATION VOUS SERA OFFERTE ENTRE LES DEUX SPECTACLES !

Colette et l’écriture – extrait vidéo de « J’ai été mordue par une presse à gaufrer »

Un petit avant-goût du spectacle prochainement au Centre Mandapa.
Du 22 au 26 septembre 2016 à 20h30 (dimanche à 18h)

Réservations : 01 45 89 99 00 ou reservations@centre-mandapa.fr
tarifs : 14 € / 10 €

Colette au Centre Mandapa – Paris – du 22 au 26/09/2016

Colette_flyerMandapa

Une évocation intimiste de Colette.

Dans « l’antre » de l’écrivain,  à cette heure solitaire – l’aube qu’elle aimait tant –, parmi le désordre des papiers écrits, jetés, repris, une femme se confie, s’émeut, se révolte, s’abandonne à la magie du « passé » qui la conduit vers la source intarissable de son enfance où elle plonge sa plume d’écrivain.

Peu à peu, au fil des mots malaxés, questionnés, combattus avec un acharnement gourmand, au détour de ses souvenirs, dont le fil rouge est la naissance d’une vocation à écrire, se détache la figure de son père, l’énigmatique et secret Capitaine Jules Colette.

 

CENTRE MANDAPA
6 rue Wurtz – 75013 Paris
Réservations : 01 45 89 99 00 / réservations@centre-mandapa.fr / tarifs 14 €-10€